Le train fantôme de Stockholm

Publié le par Taranto


A Stockholm, capitale de la Suède, une rumeur tenace parle d'un train fantôme qui hanterait les tunnels reculés du métro : c'est le Silverpilen, la Flèche d'Argent. Quelques fois on pourrait l'apercevoir, la nuit, après minuit, sur les lignes ordinaires : seules quelques silhouettes indistinctes seraient visibles dans les wagons pales et ceux qui monteraient dans ce train disparaîtraient jusqu'à sa prochaine apparition...

 

Construit à partir d'un tramway souterrain des années 30, le métro de Stockholm s'est développé à partir de 1950. Il s'étend aujourd'hui sur 108 km avec 100 stations et transporte près d'un million de voyageurs par jour ouvrable.

Jusqu'en 1996 et l'arrivée de wagons modernes, les rames du métro étaient composées de wagons verts, d'un modèle similaire depuis les origines.



Mais il est intéressant de savoir qu'un train de wagons argentés a bel et bien existé. Au milieu des années 60 une rame de test est mise en service : elle est composée de 8 wagons qui n'ont pas été peints, la surface en aluminium leur donnant une couleur argentée. L'intérieur des wagons était aussi dépourvu de décorations et de publicités et les parois vert pale ne portant que les traces de vieux graffitis à demi-effacés renforçait encore le caractère inhabituel de cette rame.

De sa construction jusqu'en 1996, ce train était parfois utilisé pour renforcer le service durant les heures de pointe. Il a ainsi circulé sur l'ensemble des lignes du métro de Stockholm. Pourtant les usagers à l'avoir emprunté ne doivent pas être très nombreux. On peut alors imaginer la surprise d'une personne habituée aux rames vertes en voyant surgir d'un tunnel ce train argenté dont elle n'avait jamais du entendre parler en dehors des rumeurs...

 


 

De nombreuses histoires sur le train fantôme circulaient dans les années 80 : elles ont été analysées par l'ethnologue Bengt af Klintberg dans son livre sur les légendes urbaines Råttan i pizzan (Le rat dans la pizza). Elles furent aussi reprises en 1997 par une émission de télévision sur les légendes de fantômes et de maisons hantées,Det spökar.

Certaines de ces histoires associent le train fantôme et la station de métro abandonnée de Kymlinge. Comme disent les habitué du métro : "Bara de döda stiger av i Kymlinge" , seuls les morts descendent à Kymlinge...



L'article sur Wikipedia (anglais)


Publié dans Rumeurs et légendes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article