Les chats fantômes de Grande Bretagne

Publié le par Taranto

Les chats fantômes, ou Alien Big Cats (ABCs) sont des félins de grandes tailles, comme les tigres ou les pumas, qui auraient été observés loin de leurs milieux naturels. Des observations, des traces de passage ou de prédation, ont été reportées un peu partout dans le monde, mais c'est en Grande-Bretagne que les rumeurs de leur existence sont les plus persistantes.

 

 

En Grande-Bretagne, comme dans le reste des îles britanniques, la diversité animale est assez réduite, à cause de la superficie modeste des terres, du climat assez marqué et de l'ancienneté des habitats naturels. Les grands mammifères sont rares, et, depuis l'extinction de l'ours brun (disparu depuis le début du Moyen-Age) et du loup gris (dernier animal abattu en 1743), il n'y a pas de carnivores plus gros que le renard roux ou que le rare chat sauvage d'Écosse.

 

Malgré cela, depuis les années 60s et les premières rumeurs recensées, les témoignages se sont multipliés, avec parfois l'appui de photos ou de vidéos.

 

Quelques cas sont particulièrement remarquables.

 

La bête d'Exmoor

Depuis les années 70s jusqu'à nos jours, de nombreux témoins ont prétendu avoir aperçu un félin autour du Parc National d'Exmoor dans le Somerset. De couleur sombre, l'animal aurait une taille comprise entre 1,2 m et 2,4 m. Cette histoire a connu un retentissement particulier en 1983 quand un fermier affirma avoir perdu une centaine de têtes de bétail en trois mois, toutes portant des traces de profondes morsures à la gorge.

 

La presse s'empara de l'affaire, offrant une récompense pour sa capture ou sa dépouille. Alors que les rapports sur les massacres de bétail se multipliaient, le gouvernement réagit en envoyant un groupe de tireurs d'élite des Royal Marines dans les collines d'Exmoor. Il ne fut tiré aucun coup de feu, mais certains de ces hommes déclarèrent avoir aperçu fugitivement l'animal.

 

 

En 1987, la bête était accusée de la mort de plus de 200 têtes de bétail. Le Ministère de l'Agriculture britannique continua à étudier les rapports jusqu'en 1995, avant de conclure qu'il s'agissait de canulars ou de confusions avec des animaux de la faune locale.

 

Si la dernière observation remonte à 2001, la British Big Cats Society signala qu'un fermier de la région avait découvert en 2006 un crane identifié comme celui d'un puma.

 

La bête de Bodmin

Depuis 1992 jusqu'à nos jours, de nombreuses observations ont été faites dans cette région des Cornouailles signalant un grand félin ressemblant à une panthère.

En 1995 le Ministère de l'Agriculture décida de mener une enquête officielle. Elle devait conclure qu'il n'y avait pas de preuves pouvant confirmer la présence d'un animal exotique et que les attaques sur le bétail pouvaient avoir été menées par des espèces locales.

 

 

A peine une semaine plus tard, un jeune garçon découvrit sur un bord de rivière le crane d'un grand félin : il manquait la mâchoire inférieure mais la présence de deux grosses canines tranchantes le rapprochait du crane d'un léopard. Cette découverte fut envoyé au Muséum d'Histoire Naturelle de Londres pour identification : il s'agissait bien du crane d'un jeune léopard mâle mais diverses traces de découpe suggéraient qu'il devait faire parti d'un tapis en peau de léopard.

 

 

Le nombre et la diversité des témoignages peut amener à s'interroger.

 

En 1975, un véritable léopard fut capturé après avoir vécu à l'état sauvage dans le Kent. A cette période les animaux familiers exotiques étaient à la mode, à tel point que fut promulgué en juillet 1976 la loi Dangerous Wild Animals Act : les propriétaires doivent déclarer leur animal, obtenir un permis spécial et une assurance couvrant ses dommages éventuels pour le conserver. C'est peut-être suite à cette loi que des félins exotiques furent relâchés dans la nature.

 

En 1991, un lynx européen fut abattu près de Norwich, dans le Norfolk. Il avait tué une quinzaine de moutons en à peine deux semaines. Longtemps cette histoire fut considérée comme un canular mais, en mars 2006, un rapport de police confirma son authenticité.

 

Un autre légende concernait le chat de Kellas en Écosse. Cette espèce fut longtemps considérée comme un animal mythologique jusqu'à ce qu'un spécimen soit abattu et identifié en 1984. Malheureusement, cette espèce ne mesure que 65 cm de long...

 

Des liens utiles :


L'article Wikipedia sur les chats fantômes britanniques

 

Le site Big Cats in Britain

 

Le site Uk Big Cats

Publié dans Rumeurs et légendes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article